Maxime Le Forestier

Chanson

Dimanche 06 Avril / 17h00
Salle de spectacle - Gaillac

Né en 1949, sa vocation naît lorsque sa mère lui offre un disque de Brassens qui devient son idole. Il débute l’écriture au Lycée Condorcet et Serge Reggiani interpretra l’un de ces titres en 1968 : «Ballade pour un traître».
Hippie de la première heure, son voyage aux USA en 1970 provoquera l’écriture
de «San Fransisco», un de ses morceaux majeurs.

Pour Maxime Le Forestier, le temps du quinzième album est venu. « Le cadeau »
renferme dix chansons qui pourraient être ses dernières… ou pas.
« Chaque fois que je termine un disque, je pense que ce sera le dernier. Chacun
d’entre eux correspond à une tranche de ma vie, si bien que le projet d’écrire encore dix nouvelles chansons devient pour moi assez vertigineux », confesse-t-il.

L’artiste ne serait pas un cadeau, c’est lui-même qui le chante. Là aussi, faut voir.
Quoi qu’il en soit, son disque, un grand cru, est un beau présent.