Akhenaton - Iam Alive Tour

Hip-Hop

Vendredi 03 Avril / 20h30
Forum de Graulhet

En 1995, Akhenaton, après le succès massif rencontré avec IAM et son « Je Danse Le Mia » (1993), conviait à un voyage à la nostalgie jamais pleureuse, succession de visions sépia, entre Naples et Marseille. Issu d’une famille d’immigrés italiens, Philippe Fragione aka Akhenaton rappait les chemins difficiles du déracinement, les valeurs millénaires, explorait ses racines, lent travelling sur l’avant pour mieux dessiner l’après. Résultat : plébiscite total. Seul derrière le micro, Akhenaton se racontait, démontrait que le rap, loin des clichés violents et désormais récurrents, pouvait également mêler travail de mémoire et introspection poétique. Un premier essai de haute volée !
Il n’a jamais parlé dans le vide. Son flow n’a jamais souhaité se perdre dans les méandres de la frontalité béotienne. Chez lui, chaque mot est à sa place, toujours. Chez lui, les idées se doivent d’être creusées. Jusqu’à l’os.
Quand il s’adresse aux médias, loin du contexte musical, pour commenter les émeutes de banlieues ou l’islamophobie galopante, il ne racole pas, explique, analyse, réagit. Pas simplement un artiste qui s’insurge pour séduire –maladie toute contemporaine- mais bel et bien un électron libre, qui refuse les raccourcis dangereux. Un franc tireur avec un coeur.
Son nouvel abum intitulé «Je suis toujours en vie» montre que le rappeur est et restera un acteur incontournable du paysage hip-hop français, avec une tournée où ses collègues d’IAM seront sur scène avec lui.