Festival dans toutes les têtes et dans tous les cœurs

Partager ce billet :  

Festival dans toutes les têtes et dans tous les cœurs

Rencontre avec Ingrid Aymard, 22 ans, étudiante.

Dans Ton Tarn : Bonjour Ingrid, te voila sur le Off de Pause Guitare édition 2014, au centre ville, qu'en penses-tu ?

Ingrid : Pause Guitare, c'est une histoire de famille pour moi, j'ai accompagné mes parents depuis l'âge de 7 ans, à Monestiès pour commencer où je me souviens avoir découvert Cali. Quelle surprise, quelle joie et que de souvenirs là-bas !! Ça nous donnait l'occasion de passer un moment tous ensemble, j'en ai la chair de poule rien que d'y penser.

Dans Ton Tarn : D'autres souvenirs ? A la cathédrale ?

Ingrid : Oui bien entendu Zazie fut un choc pour moi je ne pensais pas qu'elle soit aussi proche de son public, un peu comme un grande sœur pour moi à l époque, j'ai adoré voir Grand Corps Malade aussi...

Dans Ton Tarn : Le Off 2014 ??

Ingrid : Un truc énorme, pour moi qui n'ai pas de gros moyens je ne peux pas aller voir les concerts sur la grande scène alors je viens flâner avec les copines, boire un coup, écouter de la musique et voir les artistes. Ce soir, j'ai bien aimé le groupe Gabriel Saglia & Les Veilles Pies, je n'ai pas eu le temps d'acheter leur cd mais j'espère le trouver sur le net.

Dans Ton Tarn : Un souhait sur le Off et sur une prochaine édition ?

Ingrid : Un seul !!!!! Que ça continue. C'est bien. Les gens sont bien ici, ils s'amusent, ils chantent et dansent en famille, c'est important. Regarde les familles derrière toi ! C'est ça le bonheur ! Merci Pause Guitare de rassembler les Albigeois comme ça.

Dans Ton Tarn : Merci Ingrid rendez-vous en 2015 alors ?

Ingrid : Oui avec plaisir !