Barbara Weldens Gagnante du Tremplin Découverte

Partager ce billet :  

Barbara Weldens Gagnante du Tremplin Découverte

Barbara Weldens vient de remporter le Tremplin « Découverte Chanson ». Nous l’avons rencontré cet après midi juste après son concert au théâtre de l'Athanor.

 

Dans Ton Tarn : Bonjour Barbara, bravo pour ta victoire. Tu t’y attendais un petit peu ?
Barbara : Non du tout. Je suis sortie de scène et je n’étais pas du tout contente de moi. Je pensais avoir choisie de mauvaises chansons. Je pensais qu’elles étaient toutes un peu sur le même thème et je me suis sentie frustrée en sortant. Je me suis dit que j’étais vachement en force en faite. Je pense que sur des sets courts de 20 minutes, c’est hyper dur à trouver. En général je me mets dans le concert au bout de 20 -30 minutes. Alors justement on s’est dit avec les collègues que la prochaine fois que l’on a des sets courts à faire, qu’il y ai un enjeu ou qu’il n'y en ai pas d’ailleurs, on choisira des titres un petit peu plus cool où je peux m’apprivoiser, parce qu’à chaque fois je me re-apprivoise sur scène et là au bout de 25 minutes c’est comme d'arrêter de faire l’amour avant de jouir. C’est vraiment frustrant à ce point là (Rires).

DTT : Barbara, parle nous un petit peu de toi, de ton parcours.
Barbara : J’écris depuis que je suis toute petite. Mes parents m’ont acheté un clavier et payer des cours de piano. Ils étaient du voyage, on faisait du cirque avec mes parents. J’ai donc fais des spectacles de cirque pour vivre et ensuite j’ai rencontré un comédien qui à trouvé que ce que je faisais en chanson était sympa. Il aimait bien toutes mes facettes de ce que je pouvais faire sur scène du coup il m’a un peu poussé au cul. J’ai écrit un premier concert qui n’ai jamais tourné, c’était juste un truc que j’ai joué comme ça, à des rares occasions, avec des potes. Et puis lorsque j’ai aménagé dans le sud de la France pour acheter un théâtre avec des amis artistes, là, je me suis dis que j’avais quand même un truc à saisir parce que j’étais baignée dans une milieu riches artistiquement. Alors j’ai monté un deuxième concert. Dany Lapointe m’a chopé en court de route et elle m'a aidé à terminer la création du concert. C’est d’ailleurs grâce à elle qu’on est 3 aujourd’hui parce qu’avant j’étais seule et je m’accompagnais au piano. Elle a fait intervenir aussi Véronique Balmont qui à mis en scène le concert. Cela m’aidé à me professionnaliser. Aujourd’hui il est fortement question qu’on sorte un album, histoire d’achever ce truc là.

 

DTT : Tu viens de dire que tu a acheté un théâtre, tu peux developper ?
Barbara : Oui, j’ai acheté un theatre avec trois autres artistes. On est bénévole là dedans. Nous avons une programmation très éclectiques. Il y a du théâtre, de la musique, de la marionnette, des spectacles pour enfants. On essaye d’être hyper exigeant sur la qualité de ce que l’on programme.

 

DTT : Il est où ce theatre ?
Barbara : Il est à Fouzilhon. C’est un petit village qui nous a accueilli à bras ouvert. C’est à coté de Pezenas.

DTT : Votre jeu de scène est très théâtral justement. Tu as une formation de comédienne aussi ?
Barbara : Non, je n’ai pas une formation de comédienne, mais tous mes amis sont comédiens. Ils sortent tous du conservatoire du V ème arrondissement de Paris. Alors je pense que je suis vachement empreinte de ça. E puis c’est certainement issue également de ma première histoire d’amour avec Fred Lopez, le papa de ma fille et avec qui j’ai acheté le théâtre. Il m’a vraiment décoincée. C’est lui qui a fait que j’ai osé. Avant je n’osais pas, je pensais que ça ne se faisait pas ça, de chanter ce que l’on ressentais.

 

DTT : On voit que tu est encore plein d’émotions
Barbara : Oui. Je suis très très contente. Je m’attendais pas d’être cueillie comme ça d’émotions. C’est très bon la reconnaissance. Ca fait du bien et il ne faut pas le négliger.

Avant de vous quitter c’est important pour moi de vous présenter aussi les personnes qui m’accompagnent. il y a Barbara Hammadi au piano et Christophe Boucher qui est multi instrumentiste. Ils sont tous les deux arrangeurs sur le projet. y a aussi Veronique Balmont à la mise en scène et Dany Lapointe.

 

DTT : Merci Barbara. On te donne rendez-vous l’année prochaine sur la vingtième édition du festival...